Observations / Prévisions

 

 

Ce tableau est destiné à comparer les  prévisions  d’une station météo ou d’un logiciel d’exploitation (tendance barométrique) avec le temps effectivement observé.

 

L’observation par rapport à la prévision se fait sur 6 heures et sur 24 heures.

 

On peut par exemple noter la prévision chaque matin vers 10 heures, supposons que celle-ci soit « neigeux »

Vers 16 heures, si le temps effectivement observé est « neigeux » on le notera dans la colonne « temps observé ».

Dans la colonne « taux de réussite » on notera « 100 ».

Si le temps observé n’est pas du tout neigeux, on notera « 0 »

Si le temps observé est peu neigeux on notera « 50 »

etc…

 

Il reste bien entendu une bonne part d’appréciation subjective qu’il faut s’efforcer de fournir honnêtement (sans vouloir orienter à l’avance le résultat final !).

 

Le lendemain vers 10 heures on remplira de même la colonne « 24 heures » et « taux de réussite » ainsi que la prévision actuelle sur la ligne suivante avec la date et l’heure correspondante.

 

A chaque ligne renseignée, le tableau calcul automatiquement la probabilité de réussite cumulée. C’est à dire la probabilité de réussite totale de toutes les prévisions/observations jusqu’à cette ligne.

 

Plus il y aura de lignes renseignées avec des types de temps différents, plus cette probabilité sera significative.

 

Les deux dernières colonnes indiquent, pour un nombre aléatoire de 0 à 100 (avant dernière colonne), la valeur de  probabilité cumulée (dernière colonne) qui est par définition de 50% (une chance sur deux).

Ceci donne une idée du nombre de mesure nécessaires, si la prévision était au hasard (nombre aléatoire), pour atteindre une probabilité de 50 %.

On constate qu’il faut au minimum 250 mesures.

 

Autrement dit toute interprétation d’un tableau inférieur à 250 mesures n’est pas significative.

 

Il est à noter que les nombres aléatoires sont re-calculés à chaque ouverture de Excel (que vous devez posséder sur votre ordinateur), on obtient donc chaque fois une courbe légèrement différente (mais qui, par définition, tend toujours vers 50%).

C’est pour cette raison que, lorsque vous fermez le tableau, Excel vous demande « voulez-vous enregistrer les modifications ».

Si vous n’avez pas entré de nouvelles valeurs, vous pouvez répondre « oui » ou « non », cela ne fera qu’enregistrer ou non la nouvelle courbe « aléatoire ». Cela ne changera rien sur les autres courbes.

 

Pour voir les graphiques correspondants, cliquer sur « graph » en bas à gauche du tableau.

 

Vous pouvez bien sur adapter ce tableau à votre guise, mais il vaut mieux le laisser simple et le remplir tous les jours (ou tout au moins pour des types de temps différents).

Il est important également qu’il reste standard pour pouvoir comparer facilement différents tableaux entre eux (entre différentes stations par exemple).

 

Pour ma part il sera visible sur mon site en permanence  à cette adresse (le lien est directement sous Excel, que vous devez posséder, ce qui permet de copier le tableau et de l’utiliser à votre goût)

http://icare.cinq.free.fr/meteo/previsions_observations.xls

 

 

Conclusion :

Après presque 800 lignes de mesures (plus de deux ans avec trois relevés par jour), on arrête les mesures car on considère l'expérience comme suffisamment significative :

 

Le graphique (onglet « Graph » lien ci-dessus) montre :

- la probabilité à 6 heures est d’environ 53 % (courbe rouge)

- la probabilité à 24 heures (courbe bleue) est pratiquement identique à une prévision au hasard (courbe jaune)

 

 

Dernière mise à jour de ce document : 23 février 2013

 

Ma station météo : http://icare.cinq.free.fr/meteo/